Repas-bénéfice au profit du Fonds de dépannage CLSC

Un repas qui fait toute la différence.

Fonds de dépannage CLSC de la Fondation Vitae

Chaque année, à la mi-février, la Fondation Vitae tient son activité "repas", au profit de son Fonds de dépannage CLSC, au restaurant Chez Charlie.

Tous les employés et intervenants du CIUSSS de l'Estrie - CHUS, ceux des milieux communautaires ainsi que la population sont invités à venir joindre l’utile à l’agréable en prenant un repas pour donner un coup de pouce aux usagers du CLSC.

Depuis 2005, c'est près de 8000 $ qui sont générés annuellement, et qui ont permis de distribuer plus de 62 000 $ aux usagers des services à la suite des recommandations des intervenants du CLSC.

Cette initiative est rendue possible grâce à la collaboration de généreux partenaires dont le restaurant Chez Charlie.

Si vous souhaitez obtenir plus d’information sur cette activité, ou pour faire partie des commanditaires, communiquez avec Brigitte Lambert au 819 780-2220, poste 46310 ou par courriel à blambert.fondationvitae@ssss.gouv.qc.ca

Invitation édition 2017

Les dîners spaghetti se tiendront les 7 et 8 février prochains, de 11 h 30 à 13 h 30, au restaurant Chez Charlie de Sherbrooke. Coût du billet : 15 $        

Les billets sont disponibles auprès de la Fondation Vitae, au 819 829-7138 ou auprès des généreux intervenants suivants, au 819 780-2220 :

D'Youville 
Aurélie Marcil, poste 45668 | Jean-François Roos, poste 45465

CLSC, 1200 King Est
Mathieu Ouellett, poste 44470 | Marianne Milot, poste 44425 | Marie-France Deschamps, poste 44144

Plateau Camirand
Amélie Bruneau, poste 48432

Édifice Murray
Marilène Lessard, poste 47057                                        

À propos du Fonds de dépannage CLSC de la Fondation Vitae

Le Fonds de dépannage CLSC de la Fondation Vitae, vient en aide aux usagers dont la santé et la situation financière sont précaires et/ou qui vivent une situation particulière et imprévisible. À la suite d’une évaluation puis d’une recommandation des intervenants du CSLC, il permet de répondre à des besoins ponctuels qui ne peuvent être assurés par d’autres organismes, et qui ont un impact considérable quant au bien-être physique et psychologique des usagers qui en bénéficient.

Des visages sur le Fonds de dépannage…

Du répit pour une jeune maman épuisée…

Son conjoint victime d’un grave accident, cette jeune maman a vu son univers basculer. Devant prendre soin à la fois de son conjoint et de ses enfants, elle s’épuisait rapidement faute de moyens. Avec l’argent remis, elle a pu défrayer les coûts de gardiennage lui permettant ainsi d’éviter l’épuisement.

Mieux vivre une fin de vie…

Vieillir peut être pénible lors que l’on a, d’une part, plus la santé, et d’autre part, peu de moyens financiers. Une dame âgée, vivant seule et en attente d’être admise en CHSLD, n’avait pas les moyens de payer les produits d’incontinence dont elle avait besoin. Avec l’aide du Fonds, elle a pu se procurer ces produits nécessaires au maintient de sa santé et, de surcroit, conserver sa dignité.

Survivre à un incendie quand on est déjà démuni…

Voir sa vie s’envoler en fumée affecte non seulement le moral, mais aussi la santé. En collaboration avec la Croix-Rouge dont l’aide en cas de sinistre est le premier mandat, le Fonds a permis à un homme très démuni d’acheter le minimum de biens et de nourriture lui permettant de survivre et regagner le courage pour continuer.